Historique

Imprimer

Saint-Brieuc n'avait pas entendu sonner son terroir depuis trois décennies. Il manquait quelque chose à cette cité, ancrée en pays gallo, pour affirmer ses attaches au pays breton. Il aura fallu la motivation et la persévérance d'une poignée de sonneurs passionnés, pour redonner vie à un ensemble défunt dans les années 60, qui eut ses heures de gloire au lendemain de la dernière guerre, le bagad de Penthièvre. Les mordus des origines, sous l'impulsion des anciens, sont parvenus tant bien que mal à reconstituer le bagad.

Le bagad de Penthièvre en 1954 Le bagad reprit donc vie en octobre 1996 dans les locaux de la Maison de Quartier de Robien à Saint-Brieuc, Il fut très vite appelé pour animer toutes sortes de fêtes et défilés.

En 1997, il participe pour la première fois à un concours organisé par la Bodadeg ar Sonerion, à Plouha, pour le concours départemental de cinquième catégorie. Le bagad, mené par Gwenaël Le Corronc se classe alors 3ème sur 5. En 1998, il participe au concours de 4èmeB (ancienne cinquième catégorie), à Lorient.

Le 30 novembre 1998, le bagad passe à la radio. En effet, " France Musique ", de passage à Saint-Brieuc, sollicita la présence du bagad.

2004 : La montée en quatrième catégorie

En 2004, le bagad termine second lors du concours de cinquième catégorie, à Carhaix, sous l'impulsion de Yann Nikolazic, Pierre L'Eilde et Mathieu Roux. Le bagad accède ainsi à la quatrième catégorie.

Cependant, en fin d'année, de nombreux sonneurs quittent le groupe, et notamment des responsables du groupe. De ce fait, un nouveau conseil d'administration, dont la moyenne d'âge est très jeune, est élu. Les objectifs sont revus, les statuts de l'association sont changés. L'accent est alors mis sur la formation de nouveaux sonneurs. En raison de ces départs et du temps de formation nécessaire, le bagad n'a pas participé aux concours l'année suivante.

C'est donc en 2006 que le bagad retrouve le chemin des concours, avec une équipe de jeunes sonneurs, formés au bagad, qui composent encore aujourd'hui la majorité de l'effectif du groupe en concours. Par ailleurs, Nolwenn Guyonnet est élu présidente de l'association.

Les voyages

Le bagad a eu l'occasion de représenter sa ville et la culture bretonne à l'étranger. En 2000, le bagad s'est rendu en Sicile et en Allemagne, à Alsdorf, pour fêter le trentième anniversaire du jumelage entre Alsdorf et Saint-Brieuc. En 2001, direction la Cornouaille anglaise, puis, en 2003, le Pays de Galles.

Du 10 au 13 septembre 2010, le bagad s'est à nouveau déplacé à Alsdorf, en Allemagne, pour les quarante ans du jumelage entre les deux villes.

Le costume

Le premier costume du bagad était un tee-shirt bleu avec un Griffon. Puis, le bagad ayant plus de moyens, il a opté pour un costume basé sur les gilets portés par la marine de commerce, au 19e siècle. Les couleurs du gilet étaient basées sur celles des armes de la ville : " azur au griffon d'or lampassé de gueules ".

En 2007, la Ville de Saint-Brieuc ayant changé ses couleurs, le bagad décide de créer un nouveau costume, aux nouvelles couleurs de la Ville, bleu et jaune. Ce costume a été porté pour la première fois lors de la Breizh Touch, à Paris, sur les Champs-Elysées.

2012 : le bagad promu en troisième catégorie

Le samedi 14 juillet 2012, à Pont-L'Abbé, le bagad Sant Brieg s'est classé deuxième sur les sept concurrents présents, lors de la finale de la quatrième catégorie A. Non seulement le bagad réalise alors la meilleure performance de son histoire mais il accède par la même occasion à la troisème catégorie, huit ans après sa montée en quantrième catégorie et seize ans après sa création.

La suite du Pays de l'aven, dont les thèmes sont tirés en majorité du répertoire de Lanig Gueguen, a été écrite et arrangée par Michel Toutous et Mathieu Roux.

Le bagad aujourd'hui

Le bagad compte aujourd'hui une cinquantaine de membres. Une trentaine de sonneurs participent aux concours et aux sorties, tandis qu'une vingtaine sont en formation pour intégrer le groupe. Depuis 2008, les suites jouées par le bagad sont composées par Mathieu Roux et Michel Toutous.

Par ailleurs, le bagad participe aussi à d'autres évènements musicaux et n'a pas peur du mélange des genres. En  effet, en janvier 2011, une collaboration est née lors d'un concert avec le groupe High Voltage, qui reprend fidèlement des morceaux d'AC/DC,. D'autres concerts en commun ont eu lieu dans l'année.

Mise à jour le Samedi, 13 Avril 2013 12:18